Fédération Syndicale Unitaire (FSU) de Vendée
Accueil > Section Fédérale des Retraités > Rendez-nous notre pouvoir d’achat !

Rendez-nous notre pouvoir d'achat !

18 janvier

Les importantes mobilisations des retraités à l’appel du groupe des 9, celles des « gilets jaunes », auxquelles ils sont nombreux à participer, ont contraint le gouvernement à un nouveau recul sur l’augmentation de la CSG. Le deuxième en six mois. De fait, un quatrième taux de CSG est créé.
Plus de trois millions de retraités devraient bénéficier de cette mesure selon des modalités qui restent à préciser. Seule confirmation, cette baisse et son remboursement ne devraient intervenir qu’en juillet 2019 pour les nouveaux exonérés du taux maximum.

Le compte n’y est pas

Pour autant, ce nouveau recul ne règle rien sur le fond. La hausse injuste de la CSG pour des millions de personnes retraitées continue d’amputer de plusieurs centaines d’euros par an leur pouvoir d’achat et les autres mesures sont maintenues.
C’est le cas par exemple de la désindexation des pensions sur les prix que le gouvernement maintient jusqu’à présent. Les petites pensions, comme l’ensemble des retraites, ne seront augmentées que de 0,3 % sur deux ans alors que l’inflation pour la seule année 2018 atteint déjà 1,8 % et que les dépenses contraintes telles que le gaz, l’essence, les mutuelles, les assurances et la santé flambent. Avec la hausse de 1,7 point de la CSG depuis le 1er janvier 2018, c’est une perte sans précédent de pouvoir d’achat qui se traduit par une ponction de plusieurs centaines d’euros. À cela s’ajoute l’absence de toute revalorisation.
Quel contraste avec les bénéficiaires de la politique économique du gouvernement ! Les cadeaux fiscaux pleuvent : suppression de l’ISF 4,58 milliards d’euros, Flat tax 10 milliards, Exit tax 6 milliards, CICE 40 milliards tandis que l’évasion fiscale, elle, est estimée à 100 milliards d’euros. Et pendant ce temps, le pouvoir d’achat des 5 % les plus riches a augmenté de 6 %.

Reprenez vos cadeaux !

En cette période de vœux et d’étrennes, les 9 organisations représentatives des personnes retraitées, dont la FSU, demandent donc ensemble au président de la République de reprendre ses « cadeaux », ceux qui aggravent les conditions de vie du plus grand nombre et ceux qui enrichissent les puissants. Les retraités ont simplement besoin de retrouver leur pouvoir d’achat pour se soigner comme il le faut, participer par leurs achats au redressement économique du pays, accéder aux loisirs, aider leurs enfants et leurs petits enfants en difficulté. Ils entendent en somme pouvoir vivre dignement leur retraite.
Le 31 janvier, le groupe des 9 les appelle à manifester partout en France

- Le texte d’appel du groupe des 9
- L’affichette

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0