Fédération Syndicale Unitaire (FSU) de Vendée

ESPE : lettre ouverte à nos décideurs

23 février 2015

Les personnels de l’ESPÉ de l’académie de Nantes adressent ce jour une "Lettre ouverte à leurs décideurs".

Ministre de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Recteur de l’académie de Nantes, Président de l’Université de Nantes, mais aussi Présidents des universités d’Angers et du Maine, Directeur de l’ESPÉ sont les destinataires du message des personnels qui refusent de laisser croire que tout va bien dans la formation "refondée" des enseignants.

Les constats sont sévères : formation empêchée, coût humain lourd, budget introuvable.

Après les Lettres ouvertes à la Ministre de leurs collègues de l’ESPÉ de Bordeaux, de l’ESPÉ de Paris, plus de 100 enseignants, enseignants chercheurs ou personnels non enseignant de l’ESPÉ de Nantes décident, à leur tour, d’en appeler à leurs décideurs pour trouver des solutions et mettre un terme à ces dégradations des conditions de formation et de travail dans les ESPÉ.

La décision de la Présidence de l’université de priver le site de Nantes de l’un de ses deux espaces de formation a été l’attaque de trop contre la formation des enseignants : il s’agit de regrouper tous les étudiants et professeurs stagiaires en un même lieu, Launay-Violette, de capacité insuffisante pour les accueillir et en reprenant pour un autre usage l’espace Recteur Schmitt. Un mouvement de protestation et d’inquiétude se développe à l’ESPE depuis l’automne.

Télécharger la lettre
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0