Fédération Syndicale Unitaire (FSU) de Vendée
Accueil > Actualités et actions > C’est quand la clarté et les moyens pour fonctionner ?

C'est quand la clarté et les moyens pour fonctionner ?

9 novembre

La situation sanitaire se dégrade. Le ministre de la Santé s’affole à l’Assemblée Nationale et dans l’Éducation Nationale on fait ce qu’on peut...

Quelles actions en Vendée ?

En grève ou pas mardi, nous proposons à chacun-e la possibilité d’exprimer son mécontentement, son exaspération ou ceux de votre équipe… à sa façon :
- envoyer une photo de vous, individuellement ou en équipe, afin de réaliser une mosaïque de portraits : les exemples de pancartes.


- adresser un courrier à la Directrice Académique : télécharger la proposition de courrier. N’hésitez pas à illustrer ce courrier avec des exemples concrets de votre école ou de votre établissement et de vous prendre en photo avec une pancarte qui montre votre mécontentement, un slogan sérieux ou humoristique.

Les listes non exhaustives ne correspondront pas en tous points à vos réalités de terrain. A vous de choisir ce qui correspond à votre quotidien / vécu et d’exclure les points qui ne conviennent pas. L’objectif de cette action est de montrer à la DASEN l’ampleur du désarroi de notre profession !
N’oubliez pas d’envoyer le courrier et la photo sous couvert de votre IEN ou de votre chef-fe d’établissement et de mettre en copie :
- pour le 1er degré : le SNUipp-FSU85 (snu85@snuipp.fr)
- pour le 2nd degré : le SNES-FSU 85 (snes85@nantes.snes.edu).

Les syndicats de la FSU demandent des aménagements :
- le passage à un fonctionnement en demi-groupe, selon des modalités d’organisation à définir (alternance de semaines, de jours etc), sans recours au cumul présentiel / distanciel dans les situations critiques pour les personnels t les élèves
- l’écriture par la hiérarchie de certaines consignes pour ne pas laisser les équipes enseignantes seules face aux arbitrages des IEN (non-remplacement entre autres)
- recrutements de personnels, d’AED mais aussi d’agents territoriaux pour assurer un nettoyage et une désinfection des salles
- la reconnaissance du temps nécessaire à la gestion de la crise
- la réorganisation de la demi-pension pour limiter le brassage des élèves
- de nouvelles modalités d’aération des salles, alors même que l’hiver rend l’ouverture des fenêtres plus problématique qu’à la rentrée
- des mesures adaptées pour les internats
- la prise en compte de la situation des personnels vulnérables et de celles qui vivent avec des personnes vulnérables
- des mesures doivent aussi être prises sur le plan pédagogique parmi lesquelles l’aménagement des programmes et un nouveau calendrier du bac (report des EC1 et des épreuves de spécialité en juin)
- l’abandon de la suppression de postes dans le 2nd degré à la rentrée 2021
- le jour de carence doit être suspendu immédiatement : il est inacceptable que les personnels payent le prix d’être malade !

Propositions de visuels

info portfolio

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0